Billet 1: les canulars sur Internet

19sept.12

Ce n’est pas d’hier que les médias de masse sont utilisés pour diffuser des canulars et de fausses informations. Pensons, par exemple, à la légendaire diffusion radiophonique de La guerre des mondes par Orson Welles, en 1938, qui a déclenché un véritable vent de panique. (Time Magazine, 2008 : En ligne)

Le phénomène semble toutefois avoir pris de l’ampleur sur le Web au cours des dernières années, principalement en raison de la popularité du marketing viral. En guise de rappel, le marketing viral est défini par Ralph F. Wilson (2012 : En ligne) comme suit :

« Viral marketing describes any strategy that encourages individuals to pass on a marketing message to others, creating the potential for exponential growth in the message’s exposure and influence. Like viruses, such strategies take advantage of rapid multiplication to explode the message to thousands, to millions. Off the Internet, viral marketing has been referred to as “word-of-mouth,” “creating a buzz,” “leveraging the media,” “network marketing.” But on the Internet, for better or worse, it’s called “viral marketing.” »

Fausse publicité de Shell réalisée par Greenpeace

Aujourd’hui, le marketing viral est un peu victime de son succès puisque pratiquement tout le monde veut en faire, et les entreprises cherchent continuellement de nouvelles manières de rendre leurs messages viraux. Par conséquent, certaines choisissent de diffuser des canulars pour y arriver. Ce fut le cas du site de distribution de jeux vidéo en ligne Good Old Games, qui a simulé sa fermeture en 2010 au moment où il s’apprêtait à lancer une mise à jour majeure de son service. Les gestionnaires du site espéraient obtenir un peu de publicité gratuite, mais ils ont finalement dû gérer une véritable crise alors que des milliers de fans en panique déferlaient sur les médias sociaux.

Pour régler la situation, ils ont diffusé la déclaration suivante qui a été reprise, entre autres, sur le site zendesk.com (En ligne) :

« first of all we’d like to apologize to everyone who felt deceived or harmed in any way by the closedown of GOG.com. As a small company we don’t have a huge marketing budget and this [is] why we could not miss a chance to generate some buzz around an event as big as launching a brand new version of our website ».

Mais le pire dans toute cette histoire, c’est probablement l’étrange vidéo où, déguisés en moines, deux employés de l’entreprise se sont excusés publiquement. Je sais, les Geeks sont parfois étranges…

Malgré tout, il existe d’autres occurrences de canulars beaucoup moins dramatiques. Par exemple, le 1er avril, il n’est pas rare que des entreprises annoncent de faux services ou produits et diffusent des communiqués de presse loufoques.

Ainsi, en 2012, Google a annoncé qu’elle lançait une mise à jour sur son service Google Maps qui permettrait d’afficher le monde entier à la manière d’un vieux jeu vidéo. La nouvelle a été reprise par plusieurs sites, dont Gizmodo.fr (En ligne).

La nouvelle version de Google Maps!

Même si ces tours peuvent sembler bon enfant, plusieurs services de diffusion de communiqués, dont PR Newswire, refusent de les diffuser. Sur le blogue de l’entreprise, Brett Simon y explique le pourquoi de cette décision :

« The fact is, the repercussions of distributing a false news announcement are far reaching and lasting, and can ultimately tarnish a public relations pro’s relationships with journalists and bloggers, and negatively impact brand reputations. News releases distributed over PR Newswire are a trusted source material that journalists rely upon to write their stories.  The media that receive PR Newswire know that we vet sources.  In many cases, they act on the press releases they receive from us immediately, not finding it necessary to call the company issuing the news to verify its authenticity ». (2012 : En ligne)

Pour terminer, je crois personnellement qu’il n’y a rien de mal à ce qu’une entreprise se permette un peu d’humour le jour du poisson d’avril, surtout si son public est susceptible d’apprécier le geste. Néanmoins, je crois qu’il vaut mieux éviter d’entretenir la confusion et de passer par des canaux officiels. Également, même si les poissons d’avril sont acceptables, je pense que les canulars devraient être évités à tout prix puisqu’ils contreviennent à la règle la plus importante en relations publiques : l’honnêteté.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce billet et à bientôt!

Liste des références :

Cruz, Gilbert. 2008. « A brief history of Orson Welles’ War of the World ». Time Magazine. En ligne. 30 octobre. <http://www.time.com/time/arts/article/0,8599,1855120,00.html>. Consulté le 19 septembre 2012.

F. Wilson, Ralph. 2012. « The Six Principles of Viral Marketing ». Web Marketing Today. En ligne. 10 mai. <http://webmarketingtoday.com/articles/viral-principles/>. Consulté le 19 septembre 2012.

Gizmodo.fr. En ligne. http://www.gizmodo.fr/2012/04/01/google-maps-la-version-8-bit.html. Consulté le 19 septembre 2012.

Simon, Brett. 2012. « Why we say “No” to April Fool’s Prank Press Release ». PR Newswire. En ligne. 30 mars. http://blog.prnewswire.com/2012/03/30/why-we-say-no-to-april-fools-prank-press-releases/. Consulté le 19 septembre 2012.

Zendesk.com. En ligne. http://www.zendesk.com/blog/good-old-games-bizarre-pr-stunt-pisses-off-customers. Consulté le 19 septembre 2012.

About these ads


No Responses Yet to “Billet 1: les canulars sur Internet”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

%d blogueurs aiment ce contenu :